Article_2

Comment la synergologie appliquée peut rendre l’entraîneur privé plus performant ?

Avec le nombre incessant de formations continues qui vous assaillent, vous êtes en droit de vous demander : « Concrètement, en quoi la synergologie appliquée peut m’être utile ? »

Allons droit au but avec un exemple CONCRET.

 

Dans l’exemple qui suit, l’entraîneur fictif s’appelle Jonathan. Jonathan est un entraîneur privé compétent ayant accumulé les formations continues sur divers sujets en lien avec son métier. Il est également diététicien.

Récemment, il s’est certifié « Syner-Go » en complétant les trois niveaux de formations « Synergologie appliquée en coaching sportif » portant sur le décodage et l’interprétation du langage non-verbal.

Nous l’appellerons donc « Syner-Jo ».

 

Ex 1a :

Syner-Jo en est à sa deuxième rencontre avec sa cliente.

Caroline, 43 ans est mère de 3 enfants et consulte Syner-Jo pour une perte de poids.

Le but de cette rencontre est de présenter à la cliente son nouveau plan alimentaire. En le survolant avec elle, Syner-Jo remarque que le blanc du haut des yeux de Caroline a été visible un bref moment, juste avant de se repositionner à l’arrière gauche sur sa chaise. Syner-Jo comprend que Caroline est effrayée par le plan qu’il vient de lui remettre.

Lors de sa certification, il a appris à maîtriser le questionnement en lien avec les indices corporels observés. Il applique immédiatement ce savoir-faire afin de remettre sa cliente en confiance. Quelques instants après, Caroline démontre déjà plusieurs signes d’apaisement.

Son expression faciale, l’hypotonicité de ses trapèzes, la modulation de sa voix et l’œil avec lequel elle regarde maintenant Syner-Jo, sont tous des indices lui permettant de comprendre qu’il est dans la bonne voie pour désamorcer les craintes de sa cliente.

Au terme de leur rencontre, Caroline sert la main de son entraîneur.

Elle le regarde avec son œil gauche, les commissures des lèvres ascendantes, les feuillets palpébraux inférieurs bien dilatés et son sourire ne s’estompe pas. Syner-Jo a maintenant la confirmation que sa cliente le quitte satisfaite, heureuse et confiante !

 

Ex 1b :

Dans la version qui suit, l’entraîneur fictif est le même (Jonathan). Il est aussi compétent mais ne s’est pas formé « Syner-Go ».

Ici, nous l’appellerons « Jo ».

 

Jo en est à sa deuxième rencontre avec sa cliente Caroline, 43 ans et mère de 3 enfants. Elle consulte Jo pour une perte de poids.

Ce dernier présente à Caroline son nouveau plan alimentaire. Sans trop savoir pourquoi, Jo a l’impression que sa cliente n’aime pas le plan qu’il a conçu pour elle. D’expérience, il sait que rares sont les clients qui sautent de joie à l’annonce d’un remaniement important de leur alimentation.

Sachant qu’il a mis en œuvre toutes ses connaissances pour concevoir ce plan, le rendant le plus efficace possible selon l’objectif de sa cliente, il tente tant bien que mal de faire comprendre à cette dernière que même si c’est difficile, il s’agit d’un mal nécessaire pour elle. Son discours porte sur la motivation.

Après toutes ses années d’expérience, Jo sait que la motivation est une partie importante du processus. Habitué à se battre contre-courant, il apporte une multitude d’arguments logiques à sa cliente afin de la persuader qu’elle a fait le bon choix.

Au terme de leur rencontre, Caroline sert la main de son entraîneur. Elle abdique face au positivisme de Jo.

Remarquant que Caroline semble moyennement motivée, il lui lance quelques phrases bien intentionnées. Lui disant qu’elle est plus forte qu’elle ne le croit, il lui arrache un dernier sourire et il se quittent.

C’est la dernière fois que Jo verra sa cliente...

 

Le mois suivant, Caroline ne se présente pas à son rendez-vous pour son suivi mensuel. Jo (un peu contrarié) contacte Caroline pour savoir pourquoi elle ne s’est pas présentée à son rendez-vous. Cette dernière s’en sort avec une excuse boiteuse, accepte de payer les frais d’annulation sans s’opposer, mais ne reprend pas de rendez-vous.

Jo croit dur comme fer que sa cliente n’était pas assez motivée. En vérité, Jo n’aura jamais compris Caroline…

Caroline quant à elle, aura perdue tout espoir de maigrir. Elle avait essayé plusieurs régimes populaires auparavant. C’était sa première et dernière expérience avec un entraîneur privé…

 

Vous avez aimé cet exemple ?

Suivez notre page pour plus d’épisodes !